Réaliser une veille informative pour mieux communiquer
Communication

Réaliser une veille informative pour mieux communiquer

Pour bien communiquer, il y a un élément important à ne pas oublier : la veille ! Ta veille informative est nécessaire pour te tenir au courant des nouveautés ou des évènements dans ton secteur d’activité. Cette action peut te sembler insignifiante et chronophage pourtant elle est indispensable et doit faire partie de ta stratégie de communication. Avec un peu d’organisation et de bons outils, réaliser ta veille sera un plaisir et un jeu d’enfant.

Définir la zone de ta veille

Il serait fastidieux de faire une veille sur tous les sujets. Pour réaliser ta veille, il faut commencer par définir sa zone, son périmètre. Quelle est la thématique principale de ton projet ? Quels types d’informations as-tu besoin de connaître ? Que souhaites-tu faire des informations que tu vas recueillir ?

De ces réponses peuvent découler plusieurs sous-thématiques ou types d’informations. Ton projet est lié au handicap ? Selon ton entreprise, tu peux choisir de faire une veille seulement sur des sujets d’handisport ou sur la politique du handicap. En définissant précisément le périmètre de ta veille, tu économiseras du temps et de l’énergie. Comme pour tout, il ne sert à rien d’être partout. Tu n’iras nul part.

Des outils pour réaliser ta veille

Pour simplifier et optimiser ta veille, il existe plusieurs outils à ta disposition. Tu en trouveras des dizaines sur internet. Sur cet article, je vais privilégier des méthodes que j’utilise et que je trouve efficace.

Les alertes Google

Sans doute l’outil le plus simple à mettre en place. Tu as seulement besoin d’une adresse gmail. Rends-toi sur Google Alerte et définis pour quel mot-clé tu souhaites recevoir une alerte. Tu peux également définir la fréquence de ces alertes (quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle). Ensuite, tu recevras un mail avec tous les articles publiés (ou presque) qui contiennent votre mot-clé. Simple, rapide et efficace. C’est pour moi la base de ma veille informative.

Les réseaux sociaux

Quel merveilleux endroit pour trouver de l’information ! Tout le monde (ou presque) est sur les réseaux sociaux. Facebook peut être très pratique lorsque tu as à la recherche d’évènements. Mais pour la veille, mon chouchou reste Twitter. J’utilise l’outil Tweetdeck et je ne peux clairement pas m’en passer. Cet outil permet de faire plusieurs colonnes par thématique. Tu peux créer une colonne pour voir ce qui se dit sur ton entreprise, pour un hashtag précis ou pour mettre en évidence tes listes. En un clin d’œil, tu as accès à des informations sur plusieurs sujets !

Les journaux / magazines en ligne

Pourquoi ne pas aller chercher l’information directement à la source ? Les flux RSS des sites permettent de te notifier à chaque fois qu’un nouvel article est publié. Tu peux également utiliser des outils tels que Feedly pour répertorier tous vos flux RSS au même endroit. J’utilise cette technique de veille seulement sur des sites spécialisés à la thématique de ma veille. Gardons l’exemple d’une veille sur le handicap. Dans ce cas, je vais me rendre sur Handicap.fr, Handirect ou Faireface pour avoir des informations plus précises et poussées sur le handicap. À toi de définir quels journaux / magazines spécialisés peuvent être intéressants pour ton projet.

Les newsletters

Les newsletters sont un bon moyen de se tenir informé des nouveautés dans son domaine d’activité. Encore faut-il bien les choisir. Inscris-toi seulement à des newsletters qui ont de l’importance pour toi. Par exemple, pour un projet lié à l’Économie Sociale et Solidaire, il est intéressant d’être abonné à la newsletter de ta CRESS (chambre régionale de l’économie sociale et solidaire). Le but n’est pas d’être submergé de newsletters, sans quoi tu n’auras plus le temps de les lire.

veille-mail
Photo by Anete Lūsiņa on Unsplash

Trier les informations

L’une des priorités dans la veille est de faire un tri. Tu vas trouver des dizaines d’informations intéressantes pour ton activité mais elles n’auront pas toutes la même valeur pour ta communauté. Certaines informations seront intéressantes pour toi, pour développer ton activité (comme des évènements professionnels). Trie les informations que tu trouves en plusieurs catégories. Par exemple, tu peux faire un tableau avec plusieurs colonnes : pour toi, à partager avec ta communauté, pour rédiger un article etc.

Une information peut être froide ou chaude. Tu dois savoir faire la différence entre ces deux types. Un contenu froid peut-être partager trois mois après sans que l’information ne soit plus incorrecte. Ça peut être des articles de fond, des portraits etc. Un contenu chaud doit être partagé dans un certain délai pour qu’il soit pertinent. Comme un évènement par exemple. En triant les informations, ta veille sera plus efficace et pertinente, pour toi et ta communauté.

Réserver un temps précis pour ta veille

La veille informative peut prendre du temps et te faire dériver. Ne perds pas une journée à lire de l’information. Inutile de faire de l’infobésité, prends ce dont tu as besoin et laisse le reste. Pour éviter de crouler sous les infos et perdre en productivité, prévois-toi un moment dédié à ta veille. Personnellement je m’autorise 2h de veille par semaine, souvent le lundi pour commencer la semaine à jour. En limitant ton temps, tu apprendras à relever les informations pertinentes pour ton projet et optimiser ta veille.

Et toi, comment réalises-tu ta veille ? Quels outils utilises-tu ? N’hésite pas à partager ton expérience !

realiser-sa-veille-pinterest

Brooke Lark

Découvrir les coulisses de ma vie de freelance ?

Write a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.