Création de contenu : trouver son organisation pour être régulière
Communication

Création de contenu : trouver son organisation pour être régulière

Après la qualité de ton contenu, quelle est la notion la plus importante pour voir des résultats ? La régularité, effectivement ! J’ai conscience que cela peut te sembler être une montagne infranchissable. Pourtant, ce n’est qu’une petite colline très simple d’accès. Nous n’avons besoin que d’une chose pour être régulière : organiser sa création de contenus.

Il est illusoire de penser que l’on peut avoir des résultats avec son contenu sans organisation. Tu risques d’être rapidement débordée, d’oublier et d’abandonner tes publications. Et ce n’est pas ce que l’on veut, n’est-ce pas ? Alors, nous allons voir ensemble comment tu peux t’organiser pour créer du contenu authentique qui te ressemble !

Pour organiser sa création de contenus, il faut s’écouter

Je pense qu’il est primordial de comprendre qu’il n’y a pas un seul modèle d’organisation. Cette notion est très personnelle. Elle est liée à ta personnalité et ta façon de fonctionner. Dans cet article, je vais te présenter ma manière d’organiser ma création de contenus. L’objectif n’est pas que tu copies/colles ma méthode mais plutôt que tu t’inspires pour trouver ce qui te correspond.

Nous avons chacun notre rythme, nos moments de productivité et de chill. Je sais que la société nous force parfois dans un schéma qui n’est pas le nôtre. Nous avons la chance d’être indépendante et d’avoir à répondre que de nous (ou presque, on s’entend). Alors n’essaye pas d’entrer dans un moule qui n’est pas le tien. Trouve ton système d’organisation et tu verras, tu n’auras plus jamais de problème pour être régulière dans ton contenu.

Le temps que tu peux dédier à ton contenu

Pour cela, on commence par être honnête envers soi-même. Nos journées font 24 heures. Chacune d’entre nous a ses priorités et ses objectifs. Ta création de contenus est là pour soutenir ton entreprise, pas pour ajouter une contrainte supplémentaire sur tes épaules. Combien de temps peux-tu accorder à ta création de contenus chaque semaine ?

Je dois te poser cette question dans chaque article et chaque atelier que j’anime mais c’est la première chose à acter. Tu dois réaliser le nombre d’heures que tu peux dédier à cette mission. Comment organiser ta création de contenus si tu ne sais pas la place que cela peut prendre dans ton planning ?

Je veux que tu te sentes à l’aise dans ta production de contenus. Pour ça, j’ai besoin que tu sois réaliste et que tu n’essayes pas d’en faire plus que tu ne peux. À trop vouloir en faire, tu vas te décourager. Et c’est normal, nos cerveaux ne sont pas faits pour subir autant de pression. Alors, on prend du recul, on souffle et on réalise concrètement le temps que l’on peut accorder à notre contenu.

Une fois que cela est fait, tu peux choisir les actions les plus adaptées à ton entreprise pour optimiser ta création de contenu. Par exemple, si tu ne peux y dédier qu’une heure, tu ne vas pas pouvoir faire 7 publications sur Instagram, un article de blog et un podcast par semaine. Impossible de produire autant en si peu de temps. Ça te permet d’être plus efficace et de choisir les canaux de communication qui fonctionnent le mieux pour ton projet.

Définir le bon moment pour créer du contenu

Une fois que tu as déterminé le nombre d’heures que tu peux accorder à ton contenu, il te reste une étape pour tendre vers la régularité : l’intégrer dans ton planning. Et oui, on oublie la création à la dernière minute. Une création de contenus qui roule est planifiée en avance.

Pour cela, laisse-moi te poser une nouvelle question : à quel moment de la journée (et de la semaine) as-tu le plus de cerveau disponible ? C’est-à-dire, quand te sens-tu la plus productive et la plus inspirée ? C’est ce moment-là que tu dois bloquer pour ta création de contenus.

Il est possible que tu n’aies pas la réponse maintenant et c’est okay. Prends le temps de t’observer et d’essayer. De cette manière, tu verras si le moment que tu as bloqué est vraiment le meilleur pour toi. Toutefois, il est véritablement important que tu dédies du temps à ton contenu et surtout que tu n’en fasses pas l’impasse.

Créer du contenu authentique est une preuve d’amour. De toi à toi et de toi à ton entreprise. Alors ne l’oublie pas !

Télécharge mon modèle pour construire un calendrier éditorial efficace qui t’aide à être cohérente dans ton contenu 👇

Mon rythme de création de contenus

La création de contenus étant mon métier, je m’accorde une grosse journée par semaine pour mes publications. Cela comprend mes posts sur Instagram et LinkedIn, ma newsletter hebdomadaire (tu peux t’inscrire à la fin de l’article) ainsi que 2 articles de blog par mois. Ce temps est découpé en plusieurs blocs dans mon agenda :

  • Le lundi matin est entièrement consacré aux publications pour les réseaux sociaux (6 au total). Je rédige le texte puis je m’occupe des visuels qui les accompagnent. Si jamais je n’ai pas terminé, je déborde sur le lundi soir pour les visuels.
  • Le mercredi matin je rédige ma newsletter puis je fais la publication Instagram associée.
  • Toutes les deux semaines, environ, je bloque mon jeudi matin (et parfois mon vendredi matin quand l’article est très long comme celui-ci) pour rédiger mon article de blog puis je fais la mise en page en fin de journée parce que ça me demande moins de cerveau.

Comme tu peux le voir, il y a un schéma qui se répète : je crée mon contenu le matin parce que c’est mon moment de génie. Mon cerveau est bien réveillé et opérationnel pour te partager mes connaissances. Toutes les semaines, ces blocs de temps sont réservés à mon contenu. Je ne fais (presque) jamais d’exception. Ces moments sont les miens et sont précieux.

organiser-creation-contenus-routine
Photo by Paico Oficial on Unsplash

 

Adopter une routine pour sa création de contenus

Après plusieurs années de production de contenus, je suis entrée dans une routine. Je n’ai plus besoin d’y penser ou de me forcer. C’est devenu complètement naturel pour moi. Et c’est également ce que je souhaite pour toi : que tu trouves une routine qui te convienne si bien que tu la réalises sans y réfléchir.

Comme je te l’ai dit, c’est un moment ultra précieux pour moi. C’est la deuxième chose que je préfère dans mon activité (parce que ce que j’aime par-dessus tout, ça reste de t’accompagner à devenir autonome et à l’aise dans ton contenu). Cette routine m’aide vraiment à apprécier ma création de contenus. Ça me permet d’être beaucoup plus sereine et également plus flexible.

Je ne crée pas mon contenu à la dernière minute. Alors s’il arrive un évènement imprévisible (une pandémie mondiale par exemple), je suis en mesure d’adapter mon contenu sans aucun stress. Tout est sous contrôle. Et pour quelqu’un qui aime bien tout gérer, c’est important.

Savoir organiser sa création de contenus n’est pas antinomique de spontanéité ou d’authenticité. Bien au contraire. Ça va t’aider à rester cohérente dans tes propos et d’apporter véritablement de la valeur à ton client idéal. N’oublions pas que c’est pour lui que tu crées du contenu.

Ma routine spéciale contenus

Encore une fois, ma routine est idéale pour moi. Elle ne le sera peut-être pas pour toi et c’est normal. Je te la partage à titre d’information. À toi de construire la routine qui te correspond. Toutefois, les étapes que je vais mentionner sont indispensables à la bonne réussite de ton contenu. Qu’importe ton organisation, c’est la base pour être régulière et voir des résultats grâce à tes publications (c’est-à-dire, trouver des clients).

  • Planifier mes contenus du mois

Chaque mois, aux alentours du 20, je prépare mon calendrier éditorial du mois suivant. En fonction de mon objectif mensuel, je note tous les sujets que je veux aborder avec toi. Ça me permet d’ajuster mon contenu pour garder une cohérence dans les thématiques que je te partage. Ainsi, je sais ce que je vais dire et je n’ai plus à me poser cette question au moment de rédiger. Par ailleurs, si je change d’avis, que j’ai de nouvelles idées, je peux très facilement modifier mon calendrier éditorial sans perdre en cohérence dans ce que je te propose. La magie de la planification !

  • Préparer mes publications à l’avance

Chaque semaine, je rédige les contenus de la semaine suivante. J’aime avoir de l’avance dans mon contenu pour parer à toutes éventualités (et pour pouvoir faire des modifications de dernières minutes, si besoin). Encore une fois, ça me permet d’être beaucoup plus sereine et flexible. Par exemple, fin janvier j’ai décidé de prendre une semaine off qui n’était pas prévu. Comme j’avais de l’avance, j’ai pu décaler toutes les publications planifiées cette semaine-là à la semaine suivante. Et hop, une semaine de repos sans m’angoisser car je savais que mon contenu était prêt pour mon retour.

  • Programmer mon contenu

Une fois mes publications rédigées et les visuels réalisés, il reste une dernière étape : la programmation. Ça me permet d’être beaucoup plus libre que si je devais poster en temps réel. Tout est géré automatiquement par mes outils (je t’en parle en fin d’article). Je peux vaquer à mes occupations sans avoir cette charge mentale supplémentaire. Et crois-moi, ça fait un bien fou ! Bien sûr, je me connecte quand même lorsque ma publication est publiée pour répondre aux premiers commentaires.

Ma routine est bien huilée et fonctionne à merveille. Toutefois, elle ne repose pas seulement sur mon cerveau (sinon, il y a bien longtemps qu’il aurait explosé). Je m’entoure d’outils qui me permettent d’organiser ma création de contenus.

S’organiser dans son contenu grâce à des outils

Soyons honnêtes, tu ne pourras pas être organisée et régulière sans outils. La création de contenus demande déjà beaucoup de temps et d’énergie, sans aide extérieur, tu risques de craquer très vite. Choisis les outils avec lesquels tu te sens le plus à l’aise. Ils sont conçus pour être tes alliés, non tes ennemis. Il en existe pour tous les goûts et toutes les organisations. Ceux que je vais te présenter sont parfaits pour moi mais il est possible que ça ne soit pas le cas pour toi. C’est okay. Je t’invite à partager ceux que tu utilises dans les commentaires, ça pourra servir à d’autres entrepreneures !

Le calendrier éditorial

Commençons par notre meilleur ami pour organiser sa création de contenus : le calendrier éditorial. C’est l’indispensable de ta boîte à outils. Il va te permettre de poser tes idées, agencer tes contenus entre eux et garder une trace des thématiques et sujets que tu as abordé.

Il n’y a pas une bonne manière de faire son calendrier éditorial. Personnellement, je le prépare sur mon Bullet Journal pour l’avoir toujours avec moi. Puis, je le duplique sur Notion pour suivre la progression de ma création (je t’en reparle juste après).

Télécharge mon modèle pour construire un calendrier éditorial efficace qui t’aide à être cohérente dans ton contenu 👇

Trello

Pendant longtemps, je n’ai utilisé que mon calendrier éditorial papier. Autant te dire que c’était vite compliqué quand je cherchais d’anciens contenus pour les recycler. Il fallait que je scrolle mes différents feeds et que je fouille dans mes articles de blog. Perte de temps assurée !

C’est pour cette raison que j’ai migré sur Trello en 2019.

J’avais besoin d’un espace pour réunir mes articles de blog, suivre la progression de la création, stocker les visuels associés aux articles et pouvoir y accéder facilement. J’ai commencé par suivre la formation de Julia pour prendre en main l’outil. Je n’avais jamais réussi à dompter Trello avant. Grâce à ses explications claires et des templates de tableau, j’ai réussi à voir comment je pouvais m’approprier l’outil et l’utiliser pour me rendre service.

contenus-trelloJ’ai donc crée un tableau consacré à mes articles de blog et mes newsletters. J’ai dédié une colonne à mes lettres hebdomadaire que j’ai découpée en deux, les idées et les sujets traités. À l’intérieur des cartes, je notais la thématique générale et les grands points à aborder ainsi que le call to action. C’était simple mais ça suffisant.

Concernant les articles, j’ai préparé 6 colonnes correspondant à l’avancement de l’article : l’idée, le plan, la rédaction, les visuels pour les réseaux sociaux, la planification, la publication ainsi qu’une colonne abandon si jamais je décide qu’un article ne vaut pas le coup. Chaque carte renvoyait à un article, dans laquelle je notais le plan de celui-ci, l’url de la page une fois publiée ainsi que les visuels des réseaux sociaux et de l’article (pour les retrouver facilement, si besoin). Encore une fois, simple mais efficace. C’est le maitre mot de mon organisation.

J’étais très contente de Trello. Il répondait bien à mes problématiques. Mais pour être transparente avec toi, un autre outil est venu le détrôner fin 2020. J’ai nommé : Notion !

Notion

Au moment où j’ai décidé de lancer mon coaching de groupe, j’ai réalisé que Trello, mes carnets en pagailles et mes documents Word ne seraient pas gérables. Il me fallait un outil où je pouvais tout réunir. Alors, j’ai porté mon dévolu sur Notion dont j’entendais parler un peu partout. La révélation ! C’est un outil entièrement personnalisable pour s’adapter à 200% à tes besoins et ta manière de travailler.

J’ai réussi à le comprendre et le prendre en main grâce à la formation de Julia (encore) qui est ultra quali, avec des templates et des exemples d’espace de travail d’entrepreneurs. C’est hyper inspirant ! Si tu veux te former sur cet outil, je te recommande ce programme en ligne les yeux fermés (lien affilié).

Je ne vais pas te faire une visite guidée de mon espace Notion. Je t’ai écris un article dédié à mon organisation avec cet outil. Concentrons-nous sur notre sujet : organiser sa création de contenus.

Depuis que j’utilise Notion, tous mes contenus sont centralisés dans ma base de données dédiée. En toute transparence, c’est un peu le bazar. Ça mériterait un peu d’optimisation. J’aimerais notamment trouver une manière de gérer le recyclage de mes contenus. Bref, un espace de travail Notion est toujours en mouvement.

Pour me faciliter la vie et gagner du temps, j’ai créé un template pour chaque sorte de contenus que je te propose : les publications Instagram, LinkedIn, les articles de blog et les newsletters. Chaque template a ses propriétés. Sur celui d’Instagram, j’ai une liste avec tous les hashtags que je peux utiliser. Au moment de la rédaction de ma publication, je n’ai plus qu’à copier/coller ceux qui m’intéressent. Un gain de temps précieux ! Celui des articles de blog comporte toute une partie pour le SEO de mon texte. En résumé, chaque template me donne la trame de mon contenu.

L’avantage de Notion (en plus des bases de données) est les différentes vues qu’il propose. Pour gérer mes contenus, j’utilise deux vues : le calendrier pour avoir une vision d’ensemble sur le mois et une vue “Trello” pour garder un œil sur l’avancement de ma production. Je l’ai affiché sur ma page d’accueil. De cette manière, je l’ai sous les yeux toute la journée et je sais parfaitement où j’en suis dans mon contenu. Et tu sais quoi ? Ça m’a libéré une place incroyable dans mon cerveau ! Je n’ai plus besoin d’y penser, tout est noté sur Notion.contenus-notion-calendriercontenus-notion-board

Depuis peu, j’ai installé Notion sur mon téléphone portable. Je peux donc créer mon contenu n’importe où et n’importe quand. Une grande partie de cet article a été rédigée pendant que je marchais.

Je ne sais pas comment je faisais avant Notion. Tout me semble tellement plus simple depuis que j’ai adopté cet outil. Ça demande un peu de prise en main mais je le trouve parfait pour organiser sa création de contenus.

Les outils de programmation

Avant de mettre en ligne tes contenus, il y a une dernière étape que l’on zappe souvent : la programmation. Peut-être que tu penses que cette étape n’est pas pour toi, que tu préfères poster en direct pour écrire avec le flow. Laisse-moi te dire que ce n’est pas une idée viable sur le long terme. Tu vas t’épuiser. Et ce n’est vraiment pas ce que l’on souhaite n’est-ce pas ? Heureusement, il existe de nombreux outils qui se chargent de publier pour toi. La belle vie !

Personnellement, j’ai deux chouchous que j’utilise au quotidien : Creator Studio et Buffer. Il en existe d’autres comme Planoly, Later, Hootsuite, Iconosquare ou Swello. Prends le temps de choisir celui sur lequel tu te sens le plus à l’aise.

  • Buffer

Il m’accompagne depuis mes débuts dans la communication. Dès le jour où j’ai dû programmer du contenu sur les réseaux sociaux, c’est lui que j’ai choisi. La plateforme n’est pas la plus sexy mais ça fait très bien le job.

Surtout, il était l’un des premiers à proposer la programmation pour LinkedIn. Et ça, c’est pas courant ! LinkedIn doit être le seul réseau où tu n’as pas l’option brouillon (ce qui est fort frustrant). Alors avoir un outil pour publier automatiquement, c’était la révolution.

Je l’utilise donc pour LinkedIn mais également Instagram par la force de l’habitude. Et puis ça m’évite de jongler entre plusieurs outils et perdre du temps. Je suis encore sur un plan gratuit qui me permet d’avoir 3 comptes sur lesquels publier et de prévoir une dizaine de publications par canal. Comme je programme mes posts semaines après semaines, c’est largement suffisant.

  • Creator Studio

Depuis presque un an, Facebook propose son propre outil de programmation pour le réseau social historique et Instagram. De fait, cet outil est gratuit car géré par Facebook.

Il est hyper facile à prendre en main puisque l’interface ressemble au reste de la plateforme. On n’est pas dépaysé.

Cet outil a un gros avantage par rapport à ses « concurrents » : il est le seul à proposer (gratuitement) la publication automatique de carrousels et vidéos sur Instagram. L’API Instagram n’autorise pas les autres outils à le faire. Conclusion, si tu choisis un outil comme Planoly pour Instagram tu devras poster tes carrousels manuellement. Moyennement intéressant si tu en publies régulièrement.

Le seul point noir de ces deux outils est l’analyse statistique qui est très pauvre voir inexistante (en tout cas pour la version gratuite de Buffer). Personnellement, ça ne me gêne pas car j’aime faire mes statistiques manuellement et prendre le temps de parcourir mon contenu à la fin du mois.

Comme tu peux le voir, tu as toutes les possibilités pour programmer tes publications en avance sans que cela te coûte de l’argent. Par contre, ça va te faire gagner en sérénité, en charge mentale et en temps.

Que cela soit pour organiser sa création de contenus ou gérer de son entreprise, l’organisation est primordiale. Tu es cheffe d’entreprise, tu ne peux pas te laisser porter et avancer à l’aveuglette. Crois-en mon expérience, ça ne fonctionne pas sur le long terme. Il n’y a pas qu’une seule manière d’aménager son temps. Tu dois trouver ce qui fait sens pour toi pour que tu sois à l’aise. De cette manière, tu arriveras à trouver ton rythme et être régulière dans ta production de contenus. Ça va demander des tests et des ajustements mais je suis certaine que tu vas trouver la meilleure organisation pour toi et ton entreprise. Ne lâche pas avant d’avoir trouvé !

Télécharge mon modèle pour construire un calendrier éditorial efficace qui t’aide à être cohérente dans ton contenu 👇

width=

 

Write a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.